2

S’arrêter

Les portables, smartphones, ordinateur… Tout va toujours plus vite.

Le nez dans le guidon, on ne se retrouve plus et l’on ne prend pas le temps de se retrouver.   On finit par se perdre dans cette course, on s’épuise et l’on se brûle.  A ce rythme, maladie, dépression, burn-out peuvent rapidement frapper à notre porte.

Trop souvent, les personnes passent le pas de mon cabinet lorsqu’ils sont à bout.

A chaque fois, je me dis: « Mais qu’est-ce qui fait que c’est si difficile de prendre soin de nous? »

Qu’est-ce qui fait que c’est si difficile de faire preuve de tendresse et d’amitié envers nous-mêmes?

Mais surtout comment nous aimer plus, nous aimer mieux pour nous donner le temps de simplement vivre – simplement respirer?

Accueillir le temps, les changements, la mort… aimer, offrir, faire une différence dans la vie des gens nous entourant….c’est pas ça, la vie?

ParisS’arrêter.

Très important, vital même. A force d’être constamment à la course, on en oublie de respirer et de prendre un peu de temps pour être là, simplement.

Vivre.

La phrase que j’entends le plus souvent à mon cabinet est: « …mais je n’ai pas le temps.. »
Pas le temps?!  Même pour 3 respirations de manière consciente!
Vraiment?!
Tony Robbins est plus provocateur… dans une vidéo, je ne sais plus laquelle mais ça m’avait frappé.
« Si vous n’avez pas 10 minutes, vous n’avez pas de vie! »
Alors maintenant que vous y réfléchissez…. Besoin de faire une pause ?

Arrêtez-vous !  …..Arrêtez-vous vraiment.

C’est en changeant la manière que vous utilisez votre corps que vous changerez ce qui se passe dans votre tête.

Une grande expiration!!

Faites de la place dans vos poumons pour de l’air frais.

Puis, inspirez !!

Et continuez ainsi, pour 3 grandes expirations complètes et 3 grandes inspirations complètes.

C’est parce que nous prenons le temps de respirer et de nous ouvrir que nous pouvons prendre pleinement conscience que nous le méritons.

 Pour aller un peu loin… Sans jugement, ni préjugé – prenez le temps de ressentir votre corps, assis-là.
Prenez conscience. Il y a des lieux de tension et d’autres de relaxation. Notez simplement. Et respirez.
Puis si vous le désirez, imaginez un paysage de nature, réel ou imaginaire. Utilisez tous vos sens pour créer votre lieu de ressourcement. Imaginez les odeurs, les textures, les couleurs, le sol sous vos pas… c’est votre jardin secret, votre lieu de ressourcement vous offrant exactement ce dont vous avez besoin maintenant!

Points-bonus!

Un point dans l'espace @Jessica SarapoffEt si vous voulez vous même ajouter des chants d’oiseaux…

Une radio anglaise propose des chants d’oiseaux et ce pour toute la journée !

Pour se faire du bien ! birdsong radio
C’est gratuit! Il se s’agit de simplement s’inscrire…

Bonne pause !

Jessica Sarapoff
 

Cliquez ici pour laisser un commentaire 2 Commentaires