Sophrologie

La sophrologie nous apprend retrouver un équilibre dans notre vie, dans nos émotions. Bien dans notre tête et notre corps. Être bien dans notre vie.

Le nom lui-même signifie, « la science de l’esprit en harmonie ». La sophrologie s’inscrit dans les psychothérapies dites cognitivo-comportementales ou TCC, c’est-à-dire qu’elle offre des outils à utiliser dans sa vie quotidienne pour développer une attitude constructive et aimante envers nous-mêmes.

Elle travaille avec les 3 postures de la vie : debout, assis, couché – statique ou en mouvement.

La sophrologie est un outil de connaissance de soi et de ressourcement.

« On ne peut résoudre nos problèmes avec la même façon de penser, que celle qu’on a utilisé, pour les créer. » Albert Einstein

La sophrologie travaille toujours selon ces trois principes de base :

Amener le schéma corporel à plus de réalité vécue

Habiter un corps en bonne santé et conquérir une harmonie physique et psychique.

C’est une entrée en relation avec notre corps, de manière directe. On vit notre corps. C’est la perception que chacun a de lui-même, de l’intérieur. C’est une prise de conscience pleine et entière de ce qui se passe en nous – physiquement.

Nous vivons dans une société préférant endormir nos sensations et perceptions. Il s’agit donc de reconquérir notre corps, non comme un ennemi à mater – mais plutôt comme un ami travaillant tous les jours pour nous, mais qu’on écoute trop peu ou mal. Par ses sensations, perceptions agréables ou désagréables, notre corps nous parle -c’est à nous d’apprendre à l’écouter et d’agir en accord avec celui-ci.

Renforcer l’action positive

Afin de développer les éléments positifs du passé, du présent et de l’avenir et de mieux utiliser tous nos potentiels. Une action positive qu’on aura développé sans se voiler la face, mais en prenant aussi conscience que l’homme est ce qu’il pense..

La sophrologie est là pour nous aider à acquérir des outils pour avoir une attitude constructive et aimante envers nous-mêmes. Et de là, mettre des nouvelles stratégies d’apprentissage en place.

Développer la réalité objective

Pour apprendre à regarder les choses directement, sans jugement ni nos préjugés habituels. Voir les choses davantage comme elles sont, de développer plus de réalisme et donc d’efficacité dans l’action. Voir nos forces et nos faiblesses, nos limites et nos potentiels pour ainsi, développer les éléments positifs de nous-mêmes et notre parcours.

Nous sommes comme un agriculteur avec une terre fertile dont il prend soin. Cet agriculteur choisira avec soin les semences puis beaucoup de soins. La terre ne fait pas de distinctions entre une semence qui deviendra un délicieux légume ou une plante impropre à la consommation. Tout le travail de l’agriculteur se trouve là: choisir avec soin les semences puis beaucoup de soins qui amèneront le plant à grandir en santé.

SOULAGER

Troubles psychiques: fatigue, agitation, anxiété, insomnie, dépression, phobies...

Gestion de la douleur: acouphènes, migraines, douleurs neuropathiques et ostéo-articulaires... ​

Maladies psychosomatiques: asthme, spasmophilie, fibromyalgie...​

PREPARER

Pédagogie : aide aux difficultés d’apprentissage, aide aux études et examens, mémorisation, ...

Avant /Après une intervention chirurgicale

Les grands changements de vie

Sortir de la dépendance : cigarette, alcool, drogue, médicaments…

CULTIVER

Prévention & adaptation au stress

Calme, bien-être, équilibre, énergie, concentration, confiance en soi, joie de vivre, imaginaire...

La Relaxation Dynamique

​La Relaxation Dynamique est constitué de différentes séries de mouvements, lié à une prise de conscience de notre respiration.

Elle permet une prise de conscience de notre schéma corporel et entraîne notre esprit à plus de douceur envers nous-mêmes et nous apprend à mieux vivre nos émotions.  

Un peu d’histoire…

Créer au début des années 60, par Alfonso Caycedo, neuropsychiatre d’origine colombienne de Madrid. Le terme vient du grec, il a été inventé par lui.

sos-phren-logos

SOS = Soi (ou traduit par Caycedo par harmonie)

PHREN = l’Esprit

LOGOS = Science, Art, Etude

Cette discipline, à sa création s’appuyait essentiellement sur l’hypnose thérapeutique, la relaxation progressive de Jacobson, le training autogène de Schultz et la phénoménologie – surtout celle de Binswanger qui a une portée thérapeutique. La sophrologie s’est aussi inspirée de différents courants philosophiques et contemplatifs, dont la phénoménologie, le bouddhisme Zen, le bouddhisme tibétain, le Yoga Nidra… Elle touche à tout ce qui concerne la conscience.

Utilisant donc l’hypnose médicale et désirant s’en dégager, Caycedo crée la sophrologie.  Il se nourrit des exercices de méditation et de respiration énergétique enseignés dans les ashrams hindous qu’il ramène d’un voyage en Inde et au Tibet, et qu’il adapte à l’esprit occidental.

D’autres médecins l’ont rejoint dès 1968, puis développement de la relaxation dynamique en ses quatre degrés. Et début des années 70, ce fût le développement de certaines techniques analytiques par Jean-Pierre Hubert, Jacques Donnars et d’autres protagonistes de l’Ecole Française de sophrologie.

Encore aujourd’hui, la sophrologie toujours en constante évolution et nous pouvons assister à différents courants de pensée de cette science. Cette méthode vise à éveiller et à construire en chacun, un mieux-être par l’épanouissement et le développement harmonieux de notre personne de manière complète.